Un peu de gym entre deux rangs de vigne

Mis à jour le 23/04/2019

Préparer son corps entre deux rangs de vigne peut sembler saugrenu. Pourtant cela réduit durablement la douleur et, à terme, l’apparition de Troubles-Musculo-Squelettiques (TMS). La MSA Grand Sud l'a expérimenté en 2016 avec des séances de kinésithérapie auprès des viticulteurs d'Embres et Castelmaure. Elle a décidé de poursuivre cette action auprès de sept groupes de viticulteurs volontaires à partir du mois d'octobre 2019 avec un bilan programmé en avril 2020.

En 2016, des viticulteurs d'Embres et Castelmaure s'étaient engagés dans un plan d'actions de réduction des Troubles-Musculo-Squelettiques à partir de la démarche TMSa proposée par la MSA Grand Sud. Tous les viticulteurs se plaignaient de douleurs du rachis et des membres supérieurs. Une des actions retenues portait sur de la kinésithérapie. Chaque viticulteur, à partir d'un bilan ostéo-articulaire individualisé,  avait un programme personnalisé d'exercices à réaliser au quotidien chez lui ou à la vigne. Un kinésithérapeute spécialisé le suivait chaque mois.  Dix huit mois après la fin de l'action, 71 % des viticulteurs n'avaient plus de douleurs.
 
Thérèse Bonzoms, Présidente cantonale du canton de Saint Estève
«  Nous avions eu une première information sur cette action lors de l'Assemblée Générale de la MSA, ensuite lors de la journée organisée l'an dernier à Rivesaltes, pour tous les viticulteurs du département, sur la prévention des TMS. Cette journée était très bien. Ce n'était pas de la théorie : les personnes étaient venues témoigner sur place.
Je suis contente de mettre en place cette action dans mon canton, avec un petit groupe de six viticulteurs. Eux aussi ont découvert l'action à Rivesaltes et ils se sont portés volontaires.
Les séances commenceront de suite après les vendanges et avant la période de taille. C'est le calendrier le plus adapté. Le kiné viendra assez régulièrement au début pour montrer les gestes et les postures, puis les petits exercices à réaliser.
Le mal de dos est un problème récurrent pour les viticulteurs et occasionne beaucoup d'arrêts de travail
. »