aide 2018

Inondations : Comment demander une aide exceptionnelle

Mis à jour le 20/11/2018

Vous avez été victime des inondations du 15 octobre 2018. L’association Aude solidarité et ses partenaires : MSA, CPAM, CARSAT, peuvent, en fonction de votre situation, vous attribuer des aides d’urgence, financières ou en nature, pour vous aider à faire face dans l’immédiat aux pertes que vous avez subies.

Cette aide peut répondre à vos besoins de première nécessité et compléter éventuellement les indemnisations des compagnies d’assurance dans le cas où celles-ci se révéleraient insuffisantes. Votre dossier sera examiné par la commission Solidarité sinistrés, composée des organismes susceptibles d’intervenir dans chaque situation. Pour vous apporter une réponse rapide et globale, un dossier unique a été mis au point.

Cliquez ici pour ouvrir une brochure de présentation.

1 - remplissez le formulaire de demande d'aide et réunissez les pièces justificatives

Vous pouvez télécharger le formulaire de demande en cliquant sur ce lien

Pour étudier votre dossier, la commission aura besoin de votre formulaire de demande complété et des documents et pièces justificatives suivants :

  • Une copie de la déclaration de sinistre auprès de votre.vos assurance.s
  • La notification du montant pris en charge par votre.vos assurances
  • Si votre demande concerne votre véhicule :
    - le devis de réparation
    - ou un document justifiant sa perte définitive
  • Votre permis de conduire en cours de validité
  • Un relevé d’identité bancaire

2 - rencontrez un travailleur social

Une fois votre dossier complet, prenez rendez-vous avec un travailleur social MSA. Téléphonez au 04 68 11 77 11

Lors de cette rencontre, le travailleur social vérifie votre dossier et étudie avec vous l’ensemble de vos besoins. Il transmet ensuite votre demande à la commission départementale Solidarité autonomie.
 

3 -  la commission départementale Solidarité Sinistrés étudie votre demande

La commission se réunit deux fois par semaine. Une réponse vous sera donc apportée dans les meilleurs délais.
Elle étudie votre demande en fonction de votre situation personnelle, familiale et professionnelle, des aides déjà obtenues, des remboursements des assurances…

4 - recevez une réponse

Une fois votre dossier examiné, la commission vous fait part, par courrier de sa décision. Elle peut donner un accord, reporter l’étude de votre demande ou la refuser.

  • Cas 1 : la commission vous accorde une aide. Un ou plusieurs montants peuvent être attribués par chaque financeur, en fonction de votre situation. Vous recevez un courrier vous précisant les décisions prises et les montants octroyés s’ils sont connus. Chaque organisme financeur prend ensuite contact avec vous en précisant les montants accordés et les modalités de mise à disposition de l’aide.
  • Cas 2 : la commission a besoin d’éléments complémentaires pour vous apporter une réponse. Elle en fait la demande au travailleur social qui a traité votre dossier et/ou à vous directement. Dès réception de ces informations, votre dossier est réexaminé lors d’une nouvelle commission. Notre conseil : si la commission vous demande des informations complémentaires, répondez sans tarder afin que l’étude de votre dossier puisse être à nouveau programmée.
  • Cas 3 : la commission refuse votre demande. Vous recevez un courrier de refus vous en précisant les motifs.

La commission peut aussi vous orienter vers d’autres partenaires ou d’autres dispositifs susceptibles de mieux correspondre à votre situation.